• Imprimer

URAM International vient de mener les audits urbain, organisationnel et financier des villes de BujumburaGitega et Ngozi au Burundi. L’objectif global de la mission a été de :

  1. soutenir le processus de décentralisation et encourager l’élargissement des responsabilités des communes et celle des communautés locales ;
  2. assister les autorités locales à la préparation des PIP, des PAM et des PEP dans une approche participative et concertée y compris la préparation des contrats de ville de la mairie de Bujumbura ainsi que des villes de Gitega et de Ngozi ; 
  3. contribuer à améliorer la gestion globale des communes ;
  4. disposer de formateurs compétents pour la prise en charge des audits municipaux.

L’objectif spécifique de l’audit urbain a été de proposer, à l’issue d’un diagnostic de ces trois villes, un ensemble cohérent de projets prioritaires en termes d’investissements et d’entretien, dont le montant correspond à l’enveloppe déterminée parallèlement par l’audit financier.

L’objectif spécifique de l’audit financier a été de déterminer avec les responsables municipaux, les capacités financières de ces villes au regard de leurs besoins en investissements et des priorités auxquelles elles pourront prétendre dans le cadre du PTPGU.

L’audit organisationnel a visé pour sa part de déterminer les mesures de redressement structurel, de réorganisations des services pour une utilisation optimale des ressources humaines disponibles et la recherche de l’efficacité et de l’efficience. Cet audit pourrait déboucher sur la revue des organigrammes actuels et des profils de postes.

Pour accompagner ce projet et pour contribuer à la formation de formateurs en audits, URAM International a également animé un programme de formation sur deux jours à l’attention des responsables municipaux des trois villes du projet, des services centraux et déconcentrés et de collaborateurs des collectivités locales. Deux objectifs majeurs sont ciblés par cette formation :

  1. préparer les responsables locaux et leur tutelle administrative à la prise en charge des instruments élaborés (PIP, PEP, PAM et contrat de ville) ;
  2. former ces mêmes acteurs à l’élaboration des audits urbain, financier et organisationnel et à la transmission de cette compétence.