• Imprimer

Mbalmayo icoURAM International vient de finaliser l’étude du « Plan stratégique et Programme de développement de la ville de Mbalmayo » élaborée dans le cadre des composantes du Projet de Développement des secteurs urbain et de l’Approvisionnement en Eau initiée dans le cadre de la coopération entre la République du Cameroun et la Banque Mondiale. L’étude s’est déroulée en trois phases :

  1. une première phase pour le diagnostic ;
  2. une deuxième phase pour le plan stratégique et le programme de développement ;
  3. et une troisième phase consacrée au Plan d’Actions Prioritaires (PAP) et les Programmes d’Investissement et d’Entretien Prioritaires (PIP & PEP).

Le Plan Stratégique de Développement de la ville de Mbalmayo s’inscrit dans le cadre de la politique de développement initiée par l’Etat camerounais depuis 2009 et qui constitue son cadre de référence en matière de démarche, d’objectifs et de stratégie. La stratégie de développement de Mbalmayo sera une stratégie intégrée visant la réalisation d’une série d’objectifs relevant des six composantes majeures de l’espace urbain.

Urbanisme et Habitat

L’objectif stratégique est de maîtriser la croissance urbaine et de réduire l’ampleur de l’habitat indécent et plus précisément dans les quartiers centraux dégradés, les quartiers spontanés et les zones d’extension affectées par l’étalement urbain. Cet objectif stratégique comprend trois objectifs spécifiques :

L’atteinte de ces objectifs implique la réalisation de projets et de programmes variés :

Economie

L’objectif stratégique de la composante est de relancer l’économie urbaine de manière à favoriser la création d’emplois, renforcer l’effet d’entraînement de l’économie, améliorer la compétitivité de la ville et accroître le revenu local et les ressources fiscales. Cet objectif stratégique se décline en trois objectifs spécifiques, à savoir :

La stratégie est orientée vers l’amélioration de l’efficacité et de la productivité de la ville.
Plusieurs actions sont impliquées :

Infrastructures

L’objectif stratégique est le développement des infrastructures, l’amélioration de la qualité du service et du niveau de desserte, ce qui aurait pour résultat final l’amélioration de la productivité et la compétitivité de la ville, de maîtriser la croissance des modes informels et de réduire les inégalités spatiales dans la ville. Cet objectif stratégique se compose de trois objectifs spécifiques :

Le rattrapage du retard en matière d’infrastructures parallèlement à la réhabilitation de l’existant et l’amélioration la desserte sera le fil directeur de la stratégie. En fait, plusieurs types d’opérations seront associés :

Equipements publics

L’objectif fondamental de la stratégie de développement urbain en matière de services publics est de réaliser un saut qualitatif en matière de service rendu tout en facilitant l’accès de la population aux divers équipements. Les objectifs spécifiques sont :

Plusieurs types d’opérations seront proposés :

  1. au niveau des quartiers : modernisation et extension des équipements existants, construction de nouveaux surtout dans les quartiers péri- centraux et les zones d’extension ;
  2. au niveau de la ville : équipements socioculturels et de loisirs, centres de protection sociale, centres de formation professionnelle, consolidation et diversification des établissements d’enseignement supérieur, création de pensionnats.

Environnement

L’objectif fondamental est d’améliorer le cadre de vie de la population (au niveau de l’environnement domestique et de l’environnement des quartiers et des zones urbaines) et d’assurer la durabilité des écosystèmes particuliers. Les objectifs spécifiques sont :

La stratégie préconisée vise à restaurer l’équilibre de l’environnement urbain et à accompagner la croissance de la ville source de pressions et de perturbations accrues. Les interventions à programmer toucheront toutes les composantes de l’environnement et particulièrement les plans d’eau, les sols, la végétation, les paysages, etc. Ces interventions vont associer des actions de protection, de réhabilitation, d’aménagement, de traitement et de recyclage :

Gouvernance

Il s’agit d’assurer une bonne gouvernance de la ville en impliquant tous les acteurs sociaux dans les processus de décision relatifs à la vie urbaine et particulièrement dans la maîtrise de la croissance spatiale. Ceci serait de nature à freiner l’extension des formes d’utilisation anarchique (quartiers d’habitat spontané, des décharges sauvages, etc.) ainsi que la multiplication des formes de marginalité sociale, etc. Les objectifs spécifiques sont :

La stratégie préconisée devra associer plusieurs types d’interventions :

AXES STRATEGIQUES ET PROGRAMMES

La lecture transversale des axes définis pour les composantes majeures de l’espace urbain a permis de dégager six axes stratégiques. Ces axes vont se sont traduits par des programmes qui se distinguent par leur modalité de mise en œuvre : programmes opérationnels ou programmes support. Une dizaine de programmes ont ainsi étés identifiés (huit programmes opérationnels et deux programmes support), chaque programme étant formé de deux ou trois sous-programmes.

Les programmes opérationnels

  1. Rénovation et réhabilitation des quartiers d’habitat
  2. Habitat social
  3. Promotion de l’artisanat et des petits métiers
  4. Zones d’activités
  5. Développement des infrastructures
  6. Développement des équipements publics
  7. Sauvegarde de l’environnement
  8. Appui aux OSC

Les programmes support

  1. Appui technique et financier à la commune
  2. Financement des opérations d’habitat